Bienvenue chez CENTURY 21 Agence de la Verrerie, Agence immobilière LE CREUSOT 71200

LE BREUIL : Les travaux de construction du bassin de rétention

Publiée le 20/01/2021

Le chantier a redémarré à Charleville. La 2e phase des travaux de construction du bassin de rétention des eaux pluviales et de son réseau de collecte sur le secteur de Charleville était planifiée depuis plusieurs semaines et devait démarrer le 18 janvier 2021. L’entreprise Colas chargée du dossier a tenu ses délais puisque les techniciens sont revenus sur le chantier ce lundi, comme c’était prévu et avec le matériel adéquat. L’objectif de cette opération portée par la CUCM, est de redonner de la capacité de fonctionnement au collecteur d’eaux pluviales de la route de Couches, collecteur qui génère des problèmes d’inondation sur certaines propriétés par fortes pluies. « On souhaite séparer aujourd’hui dans ce système là, toutes les eaux pluviales des eaux usées du lotissement situé près de la rue Massenet, on récupère toutes les eaux pluviales qui vont transiter par le nouveau bassin…» avait expliqué Bernard Ducerf, responsable du bureau d’études de la Communauté Urbaine Creusot Montceau, lors de la présentation des travaux. À noter que la liaison (canalisation) entre le lotissement de la rue Massenet et le bassin de rétention Charleville passe au niveau supérieur (nord) du lotissement Charleville dans l’emprise de l’IME, sur une parcelle communale. Si les canalisations sont passées sous cette parcelle, reste à la raccorder avec la partie supérieure située de l’autre côté de la route de Couches. C’est ce qui sera réalisé au milieu de cette semaine avec la mise en place de 20 mètres de tuyaux de 80 cm et 45 mètres de tuyaux de 40 cm dans le secteur. « La route de Couches sera mise en alternat mardi ou mercredi afin de procéder aux raccordements ! » a confirmé Vincent Tramois le responsable du chantier pour la société Colas. Outre ces raccordements, la mise en place de gabions est à réaliser et en cours afin de réguler les débits de l’eau pluviale provenant de la partie supérieure. La terre stockée à l’entrée du chantier nord servira ensuite à remblayer la partie de l’IME à proximité. Restera alors à remettre de la terre végétale en fond de bassin, sur les talus et mettre le chemin contournant le bassin en sablé. Pour Vincent Tramois, ce chantier devrait se terminer fin février 2021, si les conditions météos le permettent. Coût de l’opération sur ce bassin : 200 000€ (HT) portée par la CUCM et subventionnée pour une petite partie par l’Agence de l’eau.

J-C.P ARTICLE Creusot-Infos